Le volet « recherche de contacts», grand absent de la Mission d’évaluation de la gestion de la crise du Covid-19

 Le rapport d'étape publié mardi 13 octobre par la mission d'évaluation de la gestion de la crise du Covid-19 liste des «  défauts manifestes d'anticipation, de préparation et de gestion »: disponibilité des masques, déploiement des tests, défaut de coordination entre les différents acteurs. 


La mission d’évaluation  porte un jugement sévère sur le déploiement des tests : « Début octobre 2020, alors qu’environ 1,2 million de tests sont réalisés par semaine, plusieurs questions se posent : la stratégie de priorisation, les délais de restitution des résultats et surtout leur utilisation opérationnelle en vue du contrôle de l’épidémie (traçage, isolement). L’approche trop fractionnée de la stratégie « tester, tracer, isoler » réduit fortement son efficacité en matière d’épidémiologie d’intervention sur le terrain, indispensable pour casser les chaînes de transmission ». 


Le rapport d'étape ne formule aucune observation à propos du volet « traçage » de la stratégie « tester, tracer, isoler » : 

  • ni sur son dimensionnement, 
  • ni sur les moyens mis en œuvre par la CNAM
  • ni sur le choix de privilégier la recherche « prospective » de cas-contacts (identifier des personnes qui ont été en contact direct avec le patient depuis le début de la maladie) au détriment de la recherche rétrospective (pour remonter à l’origine de la contamination du patient), 
  • ni sur le rendement décroissant de cette recherche de contacts (la baisse tendancielle du nombre de contacts par « patient zéro ») ou le nombre de cas qui échappent au radar  (75% des nouveaux cas qui n’ont aucun lien avec des cas connus).


La Mission d’évaluation recommande toutefois,  en conclusion, «  de mettre en place rapidement une task force en charge de « repenser, en associant l’ensemble des parties prenantes, le volet tester/tracer/isoler de la stratégie de contrôle de l’épidémie en intégrant les innovations à venir et en précisant les moyens de sa mise en œuvre ». 


Posts les plus consultés de ce blog

« Nous avons fait une erreur avec les masques. Nous risquons de la rééditer pour les tests »

France: vers une « surveillance sur échantillon pour connaitre le niveau de circulation du virus ».

La gestion de la crise sanitaire vécue au Japon comme « une défaite numérique »